musée louvre-lens

IMG_2673IMG_2695IMG_2685IMG_2690

« Louvre-Lens… Deux noms reliés par un trait d’union. Lens, le Louvre : deux noms désormais liés, presque fusionnés et appelés à partager un destin commun, au service des publics, de l’art, de la beauté » indique Henri LOYRETTE, Président-directeur du musée du Louvre.

Le Louvre Paris a été conçu à l’origine, durant la Révolution, comme un musée national dont les collections et le savoir-faire devaient être au service de l’ensemble de la nation, ainsi le Louvre devait réserver une part belle aux régions. C’est pour renouveler et relancer cette tradition bicentenaire que ce nouveau musée a été imaginé afin d’y présenter par rotations des chefs-d’œuvre venus de Paris.

Le ministère de la Culture a lancé un appel à projets à travers toute la France ; la région Nord-Pas de Calais a été la seule région candidate en proposant même cinq villes ; et c’est le site de Lens qui a finalement été celui retenu. C’est le projet de l’agence japonaise SANAA qui a gagné en proposant un bâtiment de verre et de lumière résolument contemporain délicatement posé sur un ancien carreau de mine, la fosse 9-9 bis de Lens. Catherine MOSBACH a de son coté pensé et réalisé l’ensemble paysager du musée, mélange d’herbe, de béton, d’ardoise et d’effet miroir.

Comme dans beaucoup de nouveaux musées, les œuvres sont souvent mieux misent en valeur, c’est aussi le cas à Lens. Les collections sont présentées de façon transversale, réunissant ce qui, dans des musées classiques ou au Louvre Paris, est habituellement séparé en départements, en écoles, ou en techniques. Le musée s’articule autour d’un pavillon central « la Galerie du temps », les œuvres y sont mêlées, confrontées et l’on peut ainsi parcourir rapidement le temps à travers peintures, sculptures et autres trésors. A coté se greffent d’autres ailes qui accueillent des expositions temporaires payantes contrairement à la galerie du temps dont l’entrée est actuellement gratuite.

Louvre-Lens offre aussi de nouvelles possibilités pour les visiteurs qui peut à présent accéder aux coulisses, aller en réserve, découvrir les différents métiers d’un musée, suivre la restauration d’une œuvre par exemple ou s’instruire grâce films et différents écrans tactiles mise à sa disposition. Une autre façon de découvrir les œuvres de manière plus pédagogique et ludique.

Le Louvre-Lens, c’est une nouvelle aile du Louvre où tout devient possible.

Crédits photos : laurence VAN DIJEN.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s