Jeff KOONS la rétrospective

IMG_1936 IMG_1935IMG_1938IMG_1945 Capture d’écran 2015-03-21 à 20.31.09 IMG_1931 Capture d’écran 2015-03-21 à 20.30.33

La première grande rétrospective européenne du travail de Jeff Koons prend place à Beaubourg depuis novembre 2014. Ses œuvres phares sont connues de tous et marquées par la polémique, on pense notamment aux sculptures monumentales exposées au château de Versailles en 2008.

Jeff Koons, ce sont des sculptures qui investissent l’espace public mais aussi des peintures qui évoquent le grand mouvement du Pop art. L’artiste s’inspire aussi du ready made, en actualisant le concept à la société d’aujourd’hui. Il voyage entre culture populaire en rendant son art accessible à tous, et culture élitiste en étant l’artiste le plus cher du marché.
Ses œuvres iconiques soulèvent le débat de la valeur de l’art : monumentales, ostentatoires, provocantes, elles sont les plus quottées du monde. Il séduit des fortunes mondiales comme François Pinault ou Bernard Madoff. A l’instar de son travail, l’esthétisme et le beau sont définis par les grands collectionneurs.

En couple avec la Cicciolina pendant plusieurs années, l’artiste a cultivé une image de provocateur qui questionne sa propre culture en incarnant lui-même le « rêve américain » comme Andy Warhol a pu le faire avant lui. Son travail est un hymne à la liberté artistique aux Etats Unis tout en analysant des mécanismes sociaux : l’obsession de la réussite, le matérialisme à outrance, la course à l’innovation.

L’exposition propose un parcours chronologique qui met en avant l’évolution de l’artiste dans sa conception de l’art. Vous pourrez y voir des œuvres inédites, encore jamais montrées au grand public, et les sculptures les plus célèbres de l’art contemporain comme Balloon Dog, Rabbit, ou Michael Jackson and Bubbles.

Dans ce royaume du kitsh et de l’enfantin, la visite est agréable mais on peut être déçu par le fait que Jeff Koons soit un concepteur d’idées et non pas un réalisateur : il confie la création de ses œuvres, ce qui fait de lui un homme d’affaires plus qu’un artiste. A l’origine d’un mouvement « Néo pop », Koons n’a pas fini de faire parler de lui. Le succès de l’exposition a atteint des records d’entrées, et plébiscite le goût pour un art contemporain très symbolique.

du 26 novembre 2014 au 27 avril 2015 exposition au centre Pompidou – Paris

Photos Laurence Van Dijen

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s